Définition de l’arythmie cardiaque

Quand le rythme cardiaque devient irrégulier à moins de 60 battements par minute ou à plus de 100 battements par minute, on parle d’arythmie cardiaque. Ce le problème cardiaque qui touche plus les victimes d’une maladie cardio-vasculaire. L’arythmie cardiaque ne s’accompagne généralement pas de palpitation, mais dans un cas d’arythmie aigue, la palpitation reste son principal symptôme.

Les différentes causes d’arythmie cardiaque :

Il faut savoir que les causes de l’arythmie cardiaque varient selon le type d’arythmie.

  • L’extrasystole qualifiant un pouls cardiaque précoce ou en excès et qui est perçu comme un pouls manquant ou intermittent, comme si le cœur manquait un tour. L’extrasystole est due au stresse, à une fièvre, à l’anémie, aux excitants comme le café, le tabac et l’alcool et au abus de médicaments comme les diurétiques ou les agents thyroïdiens.
  • La bradycardie : qui est une baisse du rythme cardiaque en-deçà des 60 pouls par minutes. La bradycardie est causé par :
    · les réactions vagales ou réactions du corps à certaines situations désagréables,
    · l’hypertension,
    · l’hypothyroïdie ou lorsque tout le corps tourne au ralenti,
    · les anorexies,
    · l’hypothermie,
    · les anomalies congénitales,
    · les infections du nœud sinusal,
    · une attaque cardiaque.
  • La fibrillation auriculaire qui se manifeste par des spasmes rapides et désordonnés des oreillettes. La fibrillation auriculaire est souvent due à :
    · une infection coronarienne ;
    · l’hypertension,
    · des troubles valvulaires,
    · des troubles pulmonaires,
    · l’hyperthyroïdie,
    · l’abus de boisson alcoolique,
    · la vieillesse, au-delà de 65 ans.
  • la tachycardie ventriculaire symbolise le mauvais fonctionnement des ventricules. La tachycardie ventriculaire se manifeste après :
    · une attaque cardiaque ou suite à un infarctus,
    · une insuffisance cardiaque,
    · une malformation congénitale,
    · des excitants : café, alcool, tabac,
    · des médicaments comme les diurétiques
  • la tachycardie paroxystique se défini comme l’accélération dur rythme cardiaque entre 150 et 200 pouls/minutes. Elle est causée par :
    · une hypersensibilité émotive,
    · l’hyperthyroïdie,
    · des troubles pulmonaires.
  • la fibrillation ventriculaire : qui se manifeste par des nombreux petits spasmes ventriculaires très désordonnés pouvant entraîner une perte de conscience. La fibrillation ventriculaire est causée par une crise cardiaque ou infarctus du myocarde.

Arythmie cardiaque : l’évolution

En cas de non traitement, l’arythmie cardiaque peut présenter quelques complications. L’arythmie cardiaque peut alors entraîner une crise cardiaque, une insuffisance cardiaque, mais surtout une embolisation artérielle. Un caillot se forme à l’intérieur de l’artère provoquant sans obstruction. Cette obstruction peut entraîner un AVC qui se finira par une paralysie surtout chez les jeunes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *