Le test ADN : pourquoi et comment ?

Au sein d’une famille, surtout si elle est très large, il n’est pas rare de rencontrer des problèmes liés à la détermination des vrais parents biologiques ou aux origines. Certains de ces problèmes sont si délicats que souvent, les membres de la famille ont recours à la justice. Tandis que d’autres veulent prouver qu’ils sont bien les enfants de leurs parents, d’autres au contraire veulent prouver qu’ils ne sont pas les parents biologiques. Afin de connaître la vérité sur les liens génétiques entre les individus, la meilleure solution est de procéder à un test ADN.

Qu’est-ce qu’un test ADN ?

L’ADN est différent pour tout individu. Celui-ci est composé à 50% des gènes du père et à 50% des gènes de la mère. A partir d’un examen médical approfondi, il est possible d’établir un lien génétique entre deux ou plusieurs individus.
Le test ADN est un moyen fiable et incontestable. Il est souvent utilisé pour prouver l’existence de liens génétiques entre deux individus, mais cette méthode est aussi utilisée par la justice pour d’autres finalités. Il aide par exemple les policiers à identifier un coupable grâce à l’ADN recueilli sur la scène du crime.
Le Test ADN a connu plusieurs évolutions suite aux progrès technologiques. Aujourd’hui, il peut se faire avec les autres membres de la famille, notamment entre frère et sœur, avec les grands-parents, l’oncle et la tante, etc.

Comment se déroule un test ADN ?

Comme l’ADN est propre à chaque individu, pour établir le lien entre deux personnes, il faut prendre un échantillon sur ces deux personnes. Quels échantillons ? Les cheveux, la salive et même le sperme.
Si les échantillons sont collectés hors laboratoire, il faut prendre quelques précautions : éviter de contaminer les échantillons, les stocker dans un récipient propre et hermétique, identifier le propriétaire de chaque échantillon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *