Troubles rénaux : symptômes et diagnostic

Lorsqu’on parle de troubles rénaux, ce peut vouloir dire dysfonctionnement des reins, ce qui signifie que les reins ne remplissent plus leurs rôles correctement. Mais ce peut être aussi une maladie rénale chronique qui va durer dans le temps ou pour la vie, ou bien une insuffisance rénale.

Comment savoir que l’on souffre de troubles rénaux ?

Les symptômes peuvent être passagers ou se présenter en cours de traitement. Tout cela pour dire que les dommages causés aux reins ne sont pas forcément gravissimes, ils peuvent être minimes, moyens, c’est selon les cas. Mais en l’absence de traitement, ils peuvent s’aggraver et devenir permanent. Et une fois que les dommages sont graves, cela veut dire insuffisance rénale. Vous aimerez sans doute savoir quels sont ces symptômes qui doivent alarmer et qui sont signes qu’un rein est endommagé. Ce peut être une hausse de la pression artérielle ou de la fréquence cardiaque, une enflure des mains, des pieds, des chevilles et d’autres parties du corps. Ce peut être aussi un changement au niveau de la miction et urine en petite quantité. Une grosse fatigue, de l’anémie, une respiration rapide, des nausées ou des vomissements, un goût métallique dans la bouche ou des maux de tête ou encore de la démangeaison sur tout le corps.

Comment se fait le diagnostic ?

Dans le cas où vous présentez l’un ou l’autre de ces symptômes ou pire, plusieurs d’entre eux et qu’ils perdurent, il est temps de consulter. Vous subirez alors une batterie d’examens avant de vous administrer un traitement. En général, on vous fera faire des examens physiques, notamment pour mesurer votre pression artérielle, suivra une analyse d’urine et une analyse de sang complète. Vous aurez aussi à faire des analyses biochimiques sanguines ainsi qu’une échographie des reins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *